Pithiviers

Préparation : 45 minutes

Cuisson : 35 minutes
Difficulté : Intermédiaire

Vous mangerez peut-être votre dernière galette ce week-end, et potentiellement votre ultime chance d’avoir la fève 😆 Aujourd’hui, je vous propose la dernière recette de galette pour cette année, et ce n’est pas à proprement dit une galette mais un Pithiviers !
⁣⁣
Quelle est la différence entre les deux ? Vous connaissez la galette des rois à la frangipane, c’est une crème d’amande mélangée à de la crème pâtissière. Pour le Pithiviers, on a seulement une crème d’amande ! Normalement, chaque bord forme un demi-cercle, ce qui permet d’obtenir une sorte de grande fleur.

J’apprécie beaucoup cette pâtisserie car j’adore la crème d’amande. Ici, elle est bien fondante et parfumée. J’ai ajouté une touche de vanille, c’est un petit plus mais vous n’êtes pas obligés d’en mettre. En somme, c’est un peu comme manger un triangle aux amandes.

Cette recette est une très bonne alternative à la traditionnelle galette, elle est plus rapide à préparer. Vous pouvez très bien choisir d’utiliser de la poudre de noisette à la place de la poudre d’amande, ça sera aussi excellent.

Je vous le redis mais point très important pour une galette : la pâte feuilletée bien sûr. Vous pouvez faire vous-même votre pâte feuilletée classique ou inversée, ou la commander directement à votre artisan boulanger / pâtissier. Sinon il vous faudra en choisir une de très bonne qualité en magasin : celle de Picard est très bien.

Cette fois-ci, je n’avais pas oublié la fève comme vous le voyez sur la photo 😉 

Les ingrédients :

Pour une galette de 26/28 cm :
2 pâtes feuilletées de très bonne qualité
La crème d’amande vanillée :
  • 160g de poudre d’amande
  • 120g de beurre doux pommade
  • 110g de sucre glace
  • 2 œufs
  • 10g de maïzena
  • une demie gousse de vanille
  • facultatif : 10g de rhum brun
La dorure :
  • 1 jaune d’œuf
  • 10g de lait

La préparation :

La crème d’amande vanillée :

A la feuille du robot ou à la spatule, crémez le beurre pommade avec le sucre glace. Ajoutez les grains d’une demie gousse de vanille, mélangez pour les répartir dans la préparation.

Versez ensuite les œufs (et le rhum brun si désiré) et mélangez (le mélange ne sera pas homogène, c’est normal).

Ajoutez la poudre d’amande, la maïzena et une pincée de sel, mélangez pour obtenir une préparation bien homogène.

Placez en poche ou réservez.

Le montage :

Sur une plaque recouverte d’un papier cuisson, disposez la première pâte feuilletée.

Disposez la crème d’amande vanillée dessus, en laissant bien 2cm de libre par rapport aux bords de la pâte. Placez la fève.

A l’aide d’un pinceau ou du doigt, passez un peu d’eau sur les bords vides de la pâte. Venez ensuite déposer la seconde pâte feuilletée sur la première.

Chassez l’air au fur et à mesure que vous déposez la pâte.

Soudez bien les bords de pâte en appuyant avec votre doigt (sans écraser la pâte). Pour terminer, retourner la galette : placez une plaque ou grande assiette sur le dessus de la galette, et retournez.

Dorez une première fois avec le jaune d’œuf mélangé au lait, évitez de faire couler la dorure le long des bords. Réservez au frais 30 minutes.

Dorez une seconde fois la galette, et réalisez vos motifs à l’aide d’un couteau sans dents. Ensuite, faites 6 à 8 petites incisions dans la galette, dont une au centre, pour permettre à l’air de s’échapper pendant la cuisson. Placez à nouveau au frais 30 minutes.

Préchauffez votre four à 190° chaleur tournante.

Faites cuire la galette sur une plaque de cuisson pendant 30 à 35 minutes.

L’astuce brillance de ma soeur : 3 minutes avant la fin de cuisson, sortez la galette et étalez une fine couche de sirop d’érable à l’aide d’un pinceau. Replacez dans le four et bien surveillez la coloration ! C’est très rapide !

La galette se déguste tiède, n’hésitez donc pas à la repasser au four à 160° pendant une dizaine de minutes si jamais elle est froide.